Exenos

Exenos est un jeu de rôle. Il propose aux joueurs d’incarner un représentant de l’un des quatre peuples qui luttent pour leur survie sur une planète lointaine inconnue de l’Homme que les autochtones appellent Paë. La haute technologie des Silicés envahit la planète tandis que les millions de Chitineux tentent d’améliorer l’environnement en luttant contre la gourmandise en ressources de leurs voisins synthétiques. Les mystiques Acchinides parcourent le monde à la recherche de leur Sainte-Madone pendant que les énigmatiques mais non moins puissants Diaphans collectent patiemment les moindres connaissances disponibles. Tous ces peuples ont perdu la trace de leurs origines et les cherchent avec plus ou moins d’opiniâtreté. Mais les premiers résultats n’ont été que de réveiller les dangers qui se terrent dans les profondeurs de Paë. Les Silicés, les Chitineux, les Acchinides et les Diaphans parviendront-ils à trouver leurs origines et à faire face aux menaces qui se trouvent sous leurs pieds, ou bien s’entredéchireront-ils jusqu’à leur crépuscule malgré tous leurs efforts ? A moins que leur salut ne se trouve ailleurs…

Un vaste terrain de jeu !

Mais plus en détails ?

Exenos est né en 2010 de la volonté de proposer un jeu de rôle sans humains et plus largement sans humanité. L’objectif ce faisant est de bousculer les lignes et de proposer un renouveau sur certaines notions classiques en jeu de rôle comme les perceptions, les interactions sociales, la structure sociétale et les activités quotidiennes. De nombreux partis-pris sont radicaux et réduisent de fait les possibilités, mais il n’est pas simple de s’approprier et d’interpréter quelque chose d’inhumain alors que nous sommes nous-mêmes des humains. D’ailleurs, le nom même d’Exenos vient de la fusion des préfixes des mots exobiologie et xénobiologie.

Toutefois, les personnages étant incarnés par des joueurs humains, un parallèle est conservé afin de permettre à chacun de s’identifier. Par exemple, le système métrique est conservé, les nuits de repos aussi. Ce n’est pas strictement nécessaire et on peut parfaitement aller plus loin. C’est seulement bien plus pratique en partie sans avoir à changer les notions d’espace et de temps en prime. Mais logiquement, Exenos devrait aussi les remettre en question. Cela dit, l’immortalité, l’absence de sexe, l’immatérialité, l’absence d’identité, l’absence de possessions matérielles ou l’absence de loisirs sont déjà des défis à interpréter.

L’univers d’Exenos est froid, dirigé par la nécessité et la logique. Les personnages des histoires d’Exenos devront cependant utiliser plus qu’une logique implacable pour se tirer des pétrins dans lesquels ils seront plongés. La diplomatie, l’action, la recherche ou les thématiques sociales comme l’altruisme ont une place de choix dans ce jeu. Le voile sur le mystère des Origines se lèvera progressivement par l’accomplissement des aventures, l’accomplissement des personnages, et enfin l’accomplissement des peuples.

Quelle est l’origine des peuples de Paë ? Quelle est leur place dans l’univers ? Que sont les Askoneras ? Qui étaient les Primordiaux ? L’histoire se répète-t-elle ? Voilà quelques exemples de questions qui dirigent les campagnes d’Exenos. Toutes ne sont pas écrites dans ce paragraphe, et à vous de trouver les vôtres pour animer des sessions de jeu passionnantes.

Tous les fichiers d’Exenos se trouvent ici.

Du côté du système

Le système d’Exenos s’apparente à un hack du système des Ombres d’Esteren avec caractéristiques et compétences. Il utilise deux D6 pour les tests (éventuellement plus pour la magie). Plus détails sur le système ici.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :